Préparez vos photos avec StereoPhoto Maker

Fonction "Conversion multiple" avec "Ajustement automatique", par Olivier Cahen


Vous avez pris une série de photos stéréo, par exemple au cours d’un voyage ou de la visite d’un monument. Vous souhaitez les montrer au Stéréo-Club, soit sur le téléviseur 3D, soit en projection. Le meilleur moyen pour les préparer est d’utiliser la fonction « Conversions multiples » de StereoPhoto Maker (SPM).

Attention : même les photos prises avec un appareil stéréo numérique, par exemple le Fuji W3, ont besoin d’être alignées avant d’être présentées, par exemple sur un téléviseur 3D, car les capteurs ne sont pas spontanément placés avec assez de précision par rapport aux objectifs. Préparez d’abord, sur votre odinateur, les dossiers vides dans lesquels vous rangerez vos photos après différentes phases de ce travail. Par exemple, s’il s’agit d’une visite au Louvre, créez dans votre dossier « Mes photos stéréo », déjà existant, un sous-dossier « Louvre », et dans celui-ci les sous-dossiers « gauche », « droite », « alignées », « corrigées », « recadrées ». Si vous utilisez un Fuji W3, inutile de créer des dossiers « gauche » et « droite », puisque SPM accepte le MPO.

Regardez vos photos respectives « gauche » et « droite » pour vérifier qu’elles se correspondent bien, et qu’il n’y a pas, dans l’un ou l’autre de ces dossiers, une photo sans partenaire de l’autre côté. Chacun de ces dossiers « gauche » et « droite » doit donc contenir le même nombre de photos, et elles doivent être dans le même ordre..

Ouvrez SPM, et dans celui-ci cliquez sur Fichier, Conversions multiples. Dans la fenêtre en haut, « Rechercher », choisissez le dossier « gauche » et double-cliquez. Il apparraît alors la liste des photos. Plus bas, dans « Type du fichier d’entrée », choisissez « Indépendant (G/D) ». Si vous avez pris vos photos avec une « barre en Z », choisissez pour G « Rotation 180° » et pour D « Normal ». Cochez « Dossier Img droites » et vous pourrez choisir le dossier « droite ». Cliquez sur OK, et dans la fenêtre « Type du fichier sortie » choisissez « Côte à côte ».

Dans la fenêtre « Ajustements », cochez « Alignement auto », et cliquez sur « Paramètres Align. Auto » : il s’ouvre une autre fenêtre. Dans « Dossier d’Autopano », laissez « Code interne ». Ne cochez pas « Meilleure précision », laissez dans le tyèpe des images en entrée « parallèle ». Choisissez ensuite « Avant-plan à la fenêtre stéréo si déviation > 1/25... » Ne cochez ni « Corriger distorsions... », ni « Ne pas enregistrer... ». Faites OK.

Ensuite, cochez « Alignement auto », ne cochez pas « Valeurs d’alignement », cochez « Recadrage auto... » ; vous pouvez cocher « Netteté » et choisir une valeur un peu plus grande que 20, pas trop car l’augmentation de la netteté peut avoir des effets secondaires (grain) ; cochez « Ajustement auto des couleurs » si vous craignez que vos deux appareils n’aient pas les mêmes réglages. Inutile de cocher « Gamma » si vous n’êtes pas sûr de l’effet de la correction.

Dans la fenêtre à droite « Edition », ne cochez rien. Choisissez enfin votre dossier « alignées » comme dossier destination. Dans la fenêtre droite, « Paramètres », cliquez sur « Convertir tous les fichiers ». Le programme vous demandera confirmation et commencera l’alignement, qui dure entre 10 et 30 secondes par couple stéréo, selon la puissance de votre ordinateur, et pourra se faire en votre absence si vous avez autre chose à faire pendant ce temps. Conservez précieusement ce dossier de photos alignées, car c’est à partir de ce dossier que vous pourrez faire toutes les autres opérations : en cas d’échec d’une correction, vous pourrez toujours recommencer à partir des images de ce dossier.

Vous trouverez peut-être, dans ces photos alignées, certains couples stéréo qui peuvent avoir besoin de certaines corrections : par exemple l’horizon trop incliné, des perspectives à redresser, un tros gros écart de luminosité ou de couleurs entre gauche et droite, des images globalement trop claires ou trop sombres ou trop contrastées, un défaut de netteté, etc. Vous pourrez corriger plus ou moins ces défauts, alors enregistrez les images après correction dans le dossier « Corrigées ».

Certains de ces défauts peuvent être encore corrigées par SPM, par exemple l’horizon trop incliné pou des verticales qui ne le sont pas. Dans ce cas, ouvrez la fonction « Ajustement facile » dans SPM (dans la barre des tâches, un carré bleu presque caché par un carré rouge, juste à gauche de l’icône « Auto ») et référez-vous au didacticiel dans "Un démarrage facile en 3D".

S’il reste une disparité de luminosité, essayez de la corriger en chosissant la fonction « Auto », presque tout à droite dans la barre des tâches en haut de SPM.

Pour corriger globalement les couleurs, le contraste ou la luminosité des deux vues gauche et droite à la fois, inutile d’acheter Photoshop au prix d’un ordinateur : vous trouverez facilement de quoi faire ces corrections dans GIMP ; j’ai déjà ces fonctions dans le programme « Aperçu » de mon Mac, il en existe peut-être même des équivalents sous Windows.